Programme des APE Pour Le Development

  • La formulation du PAPED, une initiative propre à l’Afrique de l’Ouest ne vise pas à présenter un aide-mémoire des projets mais vise plutôt à offrir un cadre cohérent de référence à la mise en œuvre des activités liées au développement de l’APE. Le PAPED offre également à l’Union Européenne (UE), à ses états membres et à l’ensemble des partenaires au développement une plateforme commune de coordination de leur assistance à la région de l’AO dans le cadre des APE.
  • Tout en l’attribuant entièrement aux axes du Programme de développement communautaire actuellement en cours d’élaboration par la CEDEAO, le PAPED est conçu comme un instrument devant permettre la mise en œuvre des politiques et stratégies aux niveaux régional et sectoriel, notamment la Stratégie régionale de réduction de la pauvreté de la CEDEAO, le Programme économique régional de l’UEMOA ainsi que les politiques et programmes sectoriels relatifs à l’agriculture (ECOWAP), à l’industrie, etc. Par conséquent, il faudrait établir une cohérence permanente entre le PDAPE et les stratégies régionales ainsi que l’initiative de l’Aide pour le commerce auprès de l’Organisation mondiale du commerce.
  • Le Programme des APE pour le Développement (PAPED) est fondé sur la vision de la région et vise à construire une économie régionale concurrentielle et harmonieuse qui soit intégrée à l’économie mondiale et favorise la croissance et le développement durable. Le programme vise particulièrement à aider la région de l’Afrique de l’Ouest à profiter pleinement des opportunités qu’offrent les APE et à réduire les effets négatifs de l’accord.
  • Pour atteindre ces objectifs, 28 composantes ont été identifiées et regroupées dans les cinq axes suivants :
    • Axe 1 : Diversification et augmentation des capacités de production ;
    • Axe 2 : Développement du commerce intra-régional et facilitation de l’accès au marché mondial ;
    • Axe 3 : Modernisation et renforcement des infrastructures commerciales nationales et régionales ;
    • Axe 4 : Réalisation des rajustements indispensables et évaluation des autres besoins commerciaux ;
    • Axe 5 : Mise en œuvre et suivi des APE.
  • Ce programme répond à une vision à long terme conforme à la mise en œuvre de l’objectif de développement attendu des APE et sera mis en œuvre par phases de cinq ans. Un programme des activités prioritaires a été développé pour la première phase quinquennale dans des plans opérationnels nationaux et dans un plan opérationnel régional qui mettent l’accent sur l’importance des infrastructures commerciales (Axe 3 du PDAPE) dont le manque constitue l’un des principaux points faibles de la région d’AO.
  • Le PDAPE couvre une gamme variée de domaines thématiques nécessitant un grand nombre d’acteurs de mise en œuvre : des organisations régionales, des organismes spécialisés, des institutions de développement, des états, des acteurs non étatiques et des organismes de mise en œuvre. Cela exige que le mécanisme de mise en œuvre institutionnelle et de suivi soit opérationnel aux niveaux national et régional. Le succès du PDAPE dépend également de l’appropriation du programme par tous les acteurs, notamment les états, les organisations régionales d’intégration de l’AO et les bailleurs de fonds. Le principe de mise en œuvre du PDAPE est que les activités soient confiées à l’institution appropriée, la plus qualifiée et la plus proche de l’action, et celle à même de produire des résultats.